Monica Armani

 

Née à trente en 1964, architecte de l’école rationaliste. Pendant ses dix premières années d’activités, elle s’est consacrée, en collaborant avec l’agence de son père, à de grands projets, à l'étranger et dans sa ville natale. Au cours de sa formation, elle a su développer un concept d'habitat : un espace libéré de la surcharge des signes, inspiré de la rigueur géométrique. La création d’une architecture basée sur une rigoureuse harmonie d'esthétique et de fonctionnalité, de réponse des espaces à la fonction à laquelle ils sont destinés. L’approfondissement de son concept l’a menée au design industriel et en 1998 elle a présenté ses premières collections. Ses objets peuvent être définis comme suit: sophistiqués et mesurés, mais tranchants comme une lame et refusant le superflu. Fruit du progressif et farouche perfectionnement, dans la constante distillation d’une idée. Le consensus obtenu lors de la présentation de ses premières collections de design l’a incitée à faire voir le jour à un projet intégré, de l'idée au développement, à la définition de chaque détail du produit et des instruments de communication. Dans ces activités, elle a été épaulée par son mari, luca dallabetta, qui s’est occupé d’ingénierisation et d’industrialisation de projets d’architecture et de design. Monica armani, par son sens de l’innovation, du style et de la communication est une des nouvelles figures du design italien.

Partager ce contenu